NATURE EN VILLE

Jardins et espaces urbains sont des opportunités pour l'accueil de la nature en ville. Face aux enjeux du changement climatique, ils offrent de nombreuses réponses aux problématiques émergentes comme la préservation de la ressource en eau (prévention des pollutions diffuses et recharge des nappes), l'entretien des espaces publics en zéro-phyto, la prévention des inondations et ruissellements, l'adaptation de la biodiversité, l'amélioration de cadre de vie...

Nos événements

TOUTES LES DATES

LE CONTEXTE

 

L'utilisation des phytosanitaires se répartie ainsi :
- 90% dans les espaces agricoles
- 10% dans les espaces publics (aires de jeux, ...) et privés (jardins, ...)
Ces 10% sont responsables de 30% des pollutions et impactent un grand nombre de personnes.

 

Passer au zéro-phyto ne se résume pas à substituer des produits chimiques pour des solutions mécaniques ou thermiques. Il convient de mettre en œuvre une combinaison de solutions dont la clé de voûte est la réintégration des plantes dans les espaces urbanisés.

 

Depuis 2008, les CPIE des Hauts-de-France accompagnent les établissements publics dans la construction et la mise en œuvre de leur projet zéro-phyto.

 

UN MOT À CONNAÎTRE : DÉSIMPERMÉABILISATION


Historiquement, nos villes et villages sont des espaces très minéralisés. La désimperméabilisation des espaces consiste à retirer la couche imperméable constitutive de la majorité de nos rues, parkings et autres aménagements urbains pour la remplacer par une couche permettant l'infiltration de l'eau.

Il existe de nombreuse surfaces perméables qui ne contraignent pas nos habitudes citadines, l'intégration d'espaces multifonctions végétalisés est a prioriser, en plus de permettre l'infiltration au plus près des eaux de pluie, ces espaces limitent le ruissellement et le risque d'innondation.

L'intégration des végétaux a de nombreux autres avantages pour s'adapter au mieux aux changements climatiques : lutter contre les îlots de chaleur urbains de plus en plus fréquents, redonner une place à la biodiversité en ville, améliorer le cadre de vie des habitants. 

 

QUE FONT LES CPIE DES HAUTS-DE-FRANCE ?

 

Afin de favoriser l’implication de tous, les CPIE Hauts-de-France proposent un panel d’actions adaptables aux spécificités et aux besoins de chaque collectivité et établissement public. Notre volonté est d’apporter des informations méthodologiques et techniques et d’accompagner le changement de regard nécessaire à la construction d’espaces publics où la végétation spontanée et cultivée a toute sa raison d’être.

 

Tout au long de l'année, nous proposons :

- Une newsletter "Nature en ville" gratuite en lien avec l'actualité pour découvrir les enjeux
- Des journées "Adaptation climatique" pour approfondir les thématiques spécifiques
- Un accompagnement pour des collectivités faisant face à des problématiques
- Des cafés-débats pour passer un moment convivial atour des thèmes divers

Ces actions sont complétées par des outils pédagogiques :

- Un guide « Pour la gestion durable des espaces publics », disponible gratuitement
- Des guides pratiques "communiquer autour des changements dans les espaces publics", "Les espaces publics d'hier et d'aujourd'hui", "Outil visuel d'aide aux choix techniques", "Démarche pour les espaces publics sans phytosanitaires", disponibles gratuitement.
- Jeu de rôle "Zéro-phyto dans les espaces publics" pour réfléchir aux moyens d'actions et d'aménagement d'une commune
- Un escape game "Venez jouer atour de l'eau dans la ville" pour parler désimperméabilisation en s'amusant

La loi Labbé

 


La loi Labbé

 

Modifiée par la loi de transition énergétique pour une croissance verte est entrée en vigueur au 1er janvier 2017.

Elle interdit l’utilisation des produits phytosanitaires dangereux pour la santé et l’environnement pour l’État, les collectivités locales et les établissements publics dans le cadre de l’entretien des espaces verts, promenades, forêts et voiries.

Sur ces espaces, seuls restent utilisables les produits de bio-contrôle, les produits utilisables en Agriculture Biologiques et à faible risque.

40

 

C'est le nombre de journées sur le zéro-phyto qui ont été réalisées depuis 2008 par les CPIE de Picardie.




PUBLICATIONS

Dossier documentaire n°15 : solutions d'adaptation fondées sur la nature, une approche multifonctionnelle

Fiche technique n°52 "Aménager un parc urbain écologique et pédagogique"

Poster : sauvages des rues des Hauts-de-France

person_img

URCPIE des Hauts-de-France

Union Régionale des Centres Permanents d'Initiatives pour l'Environnement Tel : 03 23 80 03 02

  • CONTACT

  • Nom
  • Email
  • Structure
  • Téléphone
  • Code Postal
  •